Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2006-08-15T17:53:00+02:00

MON ENVELOPPE BRODEE BIEN ARRIVEE AU CANADA

Publié par MAMIJO

Chic chic chic !! Carole l'a bien reçue !

J'avais proposé un échange d'enveloppes brodées pour les vacances sur AFFINITIZ qui m'héberge depuis des années, et nous nous sommes retrouvées un petit groupe à l'inscription. Une de mes amies brodeuses a donné le top départ et a tiré au sort les binomettes.

Le sort a voulu que pour le 1er avril, j'envoie mon poisson à Carole, et pour l'été 2006, Carole également. Et non ! ce n'est pas du parti pris - Pas de triche !

J'ai brodé sur une bande, les petites vaches en premier plan et second plan, une biquette près du sapin. Au dos juste un petit chalet et j'ai ajouté "Vive l'été ! Vive l'amitié" au pif, sans modèle, et ça se voit car à droite j'ai un peu raté l'arrondi. Tu ne m'en voudras pas Carole ?

 

 

Voir les commentaires

2006-06-27T20:03:54+02:00

POMPIER ???

Publié par MAMIJO

Et bien oui ! c'est bien moi qui revêt une tenue de pompier ! C'était lors d'une porte ouverte chez les pompiers. En tant qu'invitée, j'ai fait le tour du centre CPI (anciennement appelé "carserne des pompiers" assister aux différentes démonstrations. Et je n'ai pu résister à l'envie de pénétrer dans la longue remorque enfumée d'un gros camion.

(exercice guidé par un pompier, mais véritable parcours du combattant ) La remorque était fermée hermétique, pleine de fumigène, et pleine d'embûches. Il fallait marcher le long d'un parcours, dans le noir bien sûr, avec la tenue de pompier, le masque sur le nez,  l'oxygène dans  le dos (brr... très lourd - d'ailleurs ils m'ont poussée aux fesses pour que je monte dans le camion). Au début je marchais normalement en me tenant à un câble pour me guider, puis il a fallu passer sous une chaise, ramper, me relever, enjamber des obstacles..

Je n'ai jamais eu peur du noir, mais quand j'ai voulu me relever après avoir rampé... je ne pouvais plus me lever, la bouteille d'oxygène dans le dos était trop lourde. J'ai ressenti une certaine appréhension et j'ai eu l'impression d'avoir moins de souffle, j'ai bataillé un moment, je me suis mise à genoux, et le pompier qui m'accompagnait m'a donné le bras pour m'aider à me remettre debout. J'ai à ce moment là augmenté l'arrivée de l'oxygène, puis j'ai réduit à nouveau et continuer mon parcours  en continuant le cicuit dans le sens de la sortie, avec toujours des embûches.

Je suis sortie du camion sous quelques applaudissements, mais surtout contente pour moi-même d'être arrivée au bout, sans trop paniquer, contente de n'avoir pas abandonner, comme j'aurai pu le faire (d'autres l'ont fait), mais surtout très contente de revoir le jour et de pouvoir respirer l'air pur.

Par contre, les pompiers m'ont enlevé la bouteille d'oxygène, je n'avais plus la force de la décrocher. J'étais "lessivée".

Une super expérience qui n'est qu'un tout petit aperçu de ce que peuvent subir les pompiers, et quand je pense que dans cette situation, sur le terrain, ils ont encore la chaleur en plus, je ne peux que les admirer et leur faire honneur.

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog